Auteur : admin

Une enquête internationale, menée auprès de 20 000 médecins dans six pays, révèle que les praticiens français se classent dans le top 3 des médecins souffrant de burnout et de dépression.

NEW YORK, 14 février 2019 /PRNewswire/ — Le rapport de Medscape montre comment l »épuisement professionnel et la dépression ont un effet important sur la communauté médicale, en France mais aussi dans le monde. 20 000 médecins de six pays (France, Allemagne, Portugal, Espagne, États-Unis et Royaume-Uni) ont répondu à l »enquête. Les résultats ont révélé que plus d »un sur trois (37 %) se sentait épuisé et un sur dix (10 %) faisait l »expérience d »épuisement professionnel et de dépression. Parmi l »ensemble des réponses recueuillies à l »occasion de cette enquête, la France figure dans le top 3 des pays souffrant le plus de dépression et / ou d »épuisement professionnel (burnout).

L »épuisement professionnel et la dépression, une affection inégale des médecins en Europe

Les médecins portugais, espagnols et français ont déclaré des taux d »épuisement plus élevés que leurs homologues des autres pays (47 %, 43 % et 42% respectivement), tandis que ceux du Royaume-Uni et des États-Unis affichaient des niveaux respectifs de 32 % et 40 %. En revanche, les médecins allemands ont été les moins épuisés à 21%. En ce qui concerne la dépression, toutefois, près d »un médecin allemand sur quatre a déclaré être déprimé (24 %), suivi des médecins français avec 6 % déclarant être sous dépression. Pour une vaste majorité, le burnout contribue de façon directe à leur état dépressif.

Des médecin fatigués mais « heureux » dans leur vie personnelle… sauf en France

Les docteurs français sont les moins heureux dans leur vie avec un déséquilibre fort entre vie professionelle et vie personnelle.  La plupart des médecins des six pays interrogés rapportent que le mécontentement au travail est le facteur clé de l »épuisement professionnel et de la dépression ; la plupart des médecins a déclaré être « extrêmement heureux » dans leur vie personnelle, atteignant 65% en Espagne et 50% au Portugal. Les médecins en France étaient l »exception, avec un tiers seulement déclarant être heureux avec leur vie personnelle.

C »est au Royaume-Uni que les effets du burnout se fait le plus sentir, un quart (25 %) d »entres-eux ayant déclaré que l »impact était si grave qu »ils envisageaient d »abandonner complètement la médecine. Les médecins français figurent, eux, en troisième place et affirment également que l »épuisement professionnel leur donnaient envie de quitter la profession.

Pour plus de résultats, consultez le rapport complet sur Medscape:https://www.medscape.com/2019-global-burnout 

Rapport français : https://francais.medscape.com/diaporama/33000161?faf=1

Les raisons du burnout

L »épuisement professionnel était lié à des tâches bureaucratiques excessives (les taux de réponse allaient de 47 % au Royaume-Uni et en Espagne, à 56 % aux États-Unis et au Portugal), les heures de travail étaient trop longues (26 % en Espagne, 51 % au Portugal et 45 % pour la France), et un manque de respect de la part des administrateurs et des employeurs (25% aux États-Unis, 40% au Portugal et  36% en France, toujours dans le top trois de l »enquête). Des frustrations liées aux systèmes de soins de santé locaux sont également apparues – les médecins britanniques ont indiqué que la réglementation et un manque d »autonomie (25 % respectivement) étaient des facteurs déterminants de l »épuisement professionnel. Les médecins espagnols ont estimé qu »une compensation insuffisante était un facteur important (56 %) et les médecins français critiquent un manque de prise en considération par le gouvernement.

La majorité des médecins a déclaré qu »ils n »avaient pas fait appel à un professionnel de l »épuisement professionnel et / ou de la dépression (58 %), pour des raisons allant de « symptômes peu graves » (46 %) à « trop de travail pour y remédier » (33 %) ou en pensant qu »ils pourraient « gérer la situation sans aide professionnelle » (38 %).

En plus d »examiner les causes professionnelles sous-jacentes de l »épuisement professionnel et de la dépression, le rapport a également examiné le mode de vie des médecins. En dépit des conseils donnés aux patients, les médecins ont admis des activités physiques peu fréquentes (2% à 11 % par jour). Un sur cinq (21 %) en France et un quart (24 %) au Portugal ont avoué ne pas faire de l »exercice.

«Le premier rapport de comparaison global de Medscape sur l »épuisement professionnel des médecins et la dépression montre que beaucoup trop de personnes souffrent d »épuisement professionnel, principalement à cause d »une bureaucratie excessive», a déclaré Véronique Duqueroy, directrice de la rédaction de Medscape Global, et co-auteur du rapport. «La plupart des médecins ne bénéficient d »aucune aide sur leur lieu de travail et dans certains cas envisagent quitter la médecine comme étant la seule solution. De toute évidence, notre rapport montre qu »il reste beaucoup à faire et qu »il est dans l »intérêt des médecins et de leurs patients d »améliorer les conditions de travail».

À propos des comparaisons entre l »épuisement professionnel et le style de vie des médecins dans le monde

Le sondage a été réalisé en ligne par Medscape (www.medscape.com). Environ 20 000 répondants de six pays (France, Allemagne, Portugal, Espagne, États-Unis et Royaume-Uni). Les médecins ont participé à un sondage en ligne de 10 minutes. Les données européennes ont été collectées du 25 avril au 19 juin 2018 et les données américaines du 19 juillet au 2 octobre 2017.

À propos de Medscape et WebMD

Medscape, une filiale de WebMD Health Corp., est la principale source d »informations cliniques, d »informations sur la santé et d »outils de point de soins pour les professionnels de la santé. Medscape offre aux spécialistes, aux médecins de premier recours et aux autres professionnels de la santé les informations médicales et les outils éducatifs les plus robustes et les mieux intégrés. Medscape Education (medscape.org) est la principale destination de développement professionnel continu. Il regroupe plus de 30 destinations spécialisées offrant des milliers de crédits gratuits, et des cours et autres programmes éducatifs destinés aux médecins, infirmières et autres professionnels de la santé.

WebMD Health Corp., une société Internet Brands, est le principal fournisseur de services d »information sur la santé, au service des consommateurs, des médecins, des professionnels de la santé, des employeurs et des régimes de soins de santé, par le biais de portails publics et privés, de plateformes mobiles et de publications axées sur la santé.

Le réseau de santé WebMD comprend les sites WebMD Health, Medscape, MedicineNet, eMedicineHealth, RxList, Medscape Education et d »autres sites WebMD en propriété.

WebMD®, Medscape®, CME Circle®, Medpulse®, eMedicine®, MedicineNet®, theheart.org® et RxList® sont parmi les marques commerciales de WebMD Health Corp. ou de ses filiales.

À propos de Internet Brands

Basée à El Segundo, Californie, Internet Brands® est une organisation de services de logiciels et de logiciels en ligne entièrement intégrée, centrée sur quatre catégories verticales à forte valeur ajoutée: santé, automobile, juridique et domicile / voyage. Les sites Web grand public primés de la société dirigent leurs catégories et servent plus de 250 millions de visiteurs par mois, tandis qu »une gamme complète d »offres de présence sur le Web a établi des relations profondes et à long terme avec les PME et les entreprises. La puissante plate-forme d »exploitation propriétaire d »Internet Brands offre la flexibilité et l »évolutivité nécessaires pour alimenter la croissance continue de l »entreprise. Internet Brands est une société du portefeuille de KKR et de Temasek. Pour plus d »informations, veuillez visitez www.internetbrands.com.

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/484750/Medscape_Logo.jpg

Une nouvelle enquête de Medscape révèle que plus d »un médecin sur trois est en épuisement professionnel

[[[tasteofexc

Read Full Article

4D pharma plc (AIM : DDDD), la société pharmaceutique à la tête du développement de biothérapeutiques vivants, a annoncé aujourd »hui la publication d »un article décrivant le mécanisme et les puissants effets immuno-stimulants du MRx0518.

L »article intitulé « The flagellin of candidate live biotherapeutic Enterococcus gallinarum MRx0518 is a potent immunostimulant » (Lauté-Caly et al.) apparaît dans la section « Rapports scientifiques » de la revue Nature.

Des chercheurs de chez 4D ont démontré que le MRx0518 stimule les systèmes immunitaires inné et adaptatif et ont remarqué que la flagelline bactérienne – un composant spécifique de la bactérie MRx0518 – interagit avec les récepteurs TLR5 de l »hôte en tant que médiateur de ce processus. Il a déjà été démontré que les TLR5 jouent un rôle dans la réponse de l »organisme au cancer.

Alex Stevenson, le directeur scientifique de 4D, a commenté : « Cette publication illustre notre engagement qui consiste à mener des recherches de pointe sur le microbiome et souligne également l »importance d »une compréhension au niveau de la souche de la fonction et du mécanisme pour la sélection de candidats biothérapeutiques vivants en vue d »un développement clinique. »

4D mène actuellement plusieurs essais cliniques sur le MRx0518 dans plusieurs contextes. Le premier de ces essais – qui consiste en une étude combinée avec le Keytruda® menée en collaboration avec Merck & Co., Inc., Kenilworth, New Jersey, États-Unis, au MD Anderson Cancer Center – est ouvert aux candidatures.

Une copie de l »article est disponible ici : http://www.nature.com/articles/s41598-018-36926-8

A propos de 4D 

Fondée en février 2014, la société 4D est un leader mondial du développement de biothérapeutiques vivants, une catégorie de médicaments novatrice et émergente, définis par la FDA comme produits biologiques contenant un organisme vivant, tel qu »une bactérie, servant à la prévention, au traitement ou à la guérison d »une maladie. 4D a créé une plateforme propriétaire qui identifie de façon rationnelle les nouvelles bactéries grâce à une compréhension approfondie de la fonction et des mécanismes. Tous les produits biothérapeutiques vivants de 4D sont des souches de bactérie uniques administrées par voie orale, présentes naturellement dans un intestin humain sain. 4D mène une étude de phase II sur le syndrome du côlon irritable et une étude de phase I sur les tumeurs solides, et dirige des programmes portant sur des maladies telles que l »asthme et les maladies du système nerveux central. La société prévoit d »entamer trois études cliniques supplémentaires en 2019.

Pour plus d »informations, veuillez consulter le site https://www.4dpharmaplc.com/.

À propos du MRx0518 

Le microbiome a été impliqué dans le traitement du cancer et la réponse à cette maladie dans plusieurs contextes cliniques. Il a été démontré que le profil microbiologique des patients favorise la réponse au traitement anti-PD-1 dans le cadre du mélanome et du cancer bronchique non à petites cellules. MRx0518 a fait preuve d »une efficacité tenace en tant qu »agent immunostimulant et anti-tumoral dans de nombreux modèles de tumeurs tels que le cancer du sein, le carcinome rénal et le cancer du poumon. La société étudie le MRx0518 dans divers contextes cliniques liés au cancer en 2019.

Pour plus d »informations, veuillez contacter :
4D
Duncan Peyton, président-directeur général, +44(0)113-895-0130
Fay Weston, responsable des relations avec les investisseurs, +44(0)799-038-1713

LEEDS, Angleterre, January 29, 2019 /PRNewswire/ —

[[[tasteofexc

Read Full Article