Les consommateurs s’inquiètent et les pays tâtonnent dans leur réponse au problème de l’utilisation mondiale du plastique

WASHINGTON, 14 décembre 2018 /PRNewswire/ — De nouveaux reportages accompagnés d »une analyse de données d »Orb Media Inc. montrent que les consommateurs sont extrêmement inquiets à propos de l »impact du plastique sur le monde. Il existe une confusion largement répandue au niveau public concernant les responsabilités et les options, ainsi que le rôle des gouvernements et de l »industrie dans la réduction de la pollution liée au plastique.

Les points forts de ces reportages comprennent : 

Les substituts aux sacs en plastique entraînent une empreinte carbone plus importante
Les sacs en plastique compostables ne peuvent se décomposer dans des sites d »enfouissement des déchets ou dans la nature et doivent être séparés et chauffés dans une installation industrielle. La plupart des bioplastiques présentent les mêmes risques environnementaux et une plus grande empreinte carbone.

Des études montrent que fabriquer et transporter des bouteilles en verre utilise près de cinq fois plus d »énergie.

La production de sacs en papier, considérée comme un choix plus écologique par beaucoup, produit plus de pollution de l »air que la production de sacs en plastique.

L »état d »esprit a une influence sur les habitudes de recyclage
Une récente recherche montre que l »humeur d »une communauté peut influencer les taux de recyclage. Le poids moyen de recyclage sur un campus américain était près de 50 pour cent supérieur après une victoire de l »équipe de basket-ball universitaire en comparaison du chiffre suivant une défaite ou un match nul. Les jours de pluie, la masse totale de recyclage de déchets ménagers collectée dans un arrondissement de Londres a baissé d »un kilogramme pour chaque millimètre de précipitation.

Les microplastiques sont partout
Moins présentes dans le discours concernant le plastique, il existe cependant des questions qui émergent relatives à la pollution due aux microplastiques dans la nourriture, l »air, le sol et l »eau, ainsi que la sécurité des additifs chimiques dans les emballages alimentaires en plastique.

Orb Media se réjouit de s »associer avec des membres du réseau Orb Media Network (OMN), des médias regroupés à l »échelle mondiale bouleversant l »ordre du jour et qui collaborent pour publier simultanément des reportages ensemble catalysant le dialogue mondial sur des enjeux critiques et qui focalisent l »attention des gouvernements, de l »industrie, des chercheurs, de la société civile et du public. 

Les participants de l »OMN : Channels TV (Nigeria), Dhaka Tribune (Bangladesh), Folha de São Paolo (Brésil), Tempo Media Group (Indonésie), The Hindu (Inde), YLE (Finlande), CBC (Canada), SVT (Suède), Die Zeit (Allemagne), BBC (Royaume-Uni), Cadena SER-Prisa (Espagne), El Comercio (Pérou), El País (Uruguay), Mail & Guardian (Afrique du Sud), El Tiempo (Colombie), La Nación (Argentine), eNCA (Afrique du Sud), South China Morning Post (Chine), Louisville Public Media (États-Unis).

À propos d »Orb Media
Orb Media produit des recherches et des rapports originaux à propos de problématiques qui ont une incidence sur des milliards de personnes en combinant de manière unique une recherche originale, une analyse des données mondiales, des rapports de terrain et un public engagé pour proposer un portrait mondial précis de notre monde interdépendant. orbmedia.org/theplasticquestion.

CONTACT : Lara Kline, 1-202-9058370, lara@littletomato.co 

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/797937/Orb_Media_Plastic_Debris.jpg
Logo – https://mma.prnewswire.com/media/652865/Orb_Media_Logo.jpg

Orb Media examine quatre aspects du problème du plastique : les déchets marins, les microplastiques, les produits chimiques et le recyclage

You might also like