Mayoly Spindler : une nouvelle étude montre qu’il est rentable d’utiliser des tests respiratoires à l’urée pour traiter les symptômes et les effets d’une infection causée par la bactérie Helicobacter Pylori

Ces tests contribuent à prévenir l »ulcère gastrique et le cancer gastrique 

L »infection par Helicobacter pylori est un grave problème de santé publique, touchant 60 % de la population mondiale, 90 % des ulcères gastriques et 80 % des cancers gastriques associés à l »infection par Hp .

     (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/787594/Mayoly_Spindler_Laboratories_Logo.jpg )

Grâce à l »appui d »un groupe de spécialistes internationaux composé du Pr Javier Gisbert et du Dr Adrian McNicholl (Espagne), du Pr Francesco Franceschi (Italie), du Pr Peter Malfertheiner (Allemagne) et de méthodologistes, une nouvelle étude a été menée pour évaluer différentes stratégies relatives au diagnostic de l »infection et au contrôle de l »élimination d »Helicobacter pylori.

Les résultats ont été présentés par le Dr Adrian McNicholl (Hospital Universitario de La Princesa, Madrid, Espagne) lors du XXXIème Atelier international sur Helicobacter & Microbiota dans l »inflammation et le cancer, à Kaunas (Lituanie), le 14 septembre 2018 pendant une session de pointe.

L »étude montre qu »une stratégie de test et de traitement comprenant l »usage de tests respiratoires à l »urée tels que recommandés en Espagne est aussi efficace qu »une endoscopie seule ; elle s »avère également moins coûteuse et plus rentable que la stratégie de traitement symptomatique destinée aux patients dyspeptiques. Cette stratégie semble également être la plus rentable pour prévenir le cancer gastrique.

Le Pr Javier Gisbert (Hospital Universitario de La Princesa, Madrid, Espagne), a déclaré : « Bien que cette stratégie de test et de traitement soit intégrée dans les directives de plusieurs pays, l »analyse du registre européen de Hp couvrant plus de 20 000 patients montre qu »elle n »est pas toujours appliquée. Nous devons apprendre à nos collègues à faire correspondre la pratique clinique avec les directives, et les résultats de cette étude coût-efficacité sont une excellente occasion en la matière. »

Jean-Nicolas Vernin, le président de Mayoly Spindler a déclaré : « En tant qu »acteur clé dans le domaine de la gestion des infections par Helicobacter pylori, Mayoly Spindler est très heureux d »appuyer ce projet en vue d »améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients atteints d »infections par Hp et d »aider à prévenir les ulcères gastriques et le cancer gastrique à travers le monde. »

En sensibilisant davantage les autorités sanitaires, les assureurs, les médecins, les pharmaciens et les patients sur la nécessité d »un diagnostic précoce et l »élimination de l »infection par Hp, cette étude contribuera à mettre au point des programmes de prévention efficaces contre les ulcères gastriques et le cancer gastrique.

CONTACT : 
Juliette SPRIET 
press@mayoly.com
+33-1-34-80-55-55

18-INS-143
Novembre 2018

PARIS, November 27, 2018 /PRNewswire/ —

You might also like